« Un médecin en souffrance », Sud-Ouest 6 juillet 2020

Le Docteur Karine Dabadie, médecin légiste évincé de ses fonctions de Chef de l’unité médico-judiciaire-CAUVA du CHU de Bordeaux, a engagé une série de procédures : contentieux administratif, contentieux disciplinaire (Ordre des médecins) et action pénale (harcèlement et dénonciation calomnieuse). Assistée par Me Alain Garay, une première décision du Tribunal administratif de Bordeaux (22 juin 2020) lui a donné satisfaction en ordonnant la suspension de la mesure d’éviction.

Conférence à l’Académie nationale de médecine d’Uruguay (27 avril 2018)

Me Garay, en présence du Docteur Jorge Basso, Ministre de la santé publique d’Uruguay, a présenté à Montevideo le 27 avril 2018 une conférence dédiée à la gestion des erreurs médicales. À cette occasion, l’exposé des moyens de gestion juridique du risque médical a permis à Me Garay de répondre aux questions des décideurs publics et du Président de l’Ordre des médecins uruguayens, ce que l’intéressé avait également fait le 26 avril devant l’Académie nationale de médecine de ce pays.

Uruguay (18 au 24 avril 2015)

Présentation de la version espagnole de l’ouvrage « Gestion juridique du risque médical » dans le cadre des deux manifestations scientifiques suivantes : « Rencontre internationale de réparation du dommage corporel » (Asociación uruguaya de peritos, Colonia de Sacramento) et des « Premières Journées Internationales de biodroit » (Académie nationale de médecine et Conseil national de l’Ordre des médecins, Montevideo).

Lima, Pérou (10 au 15 novembre 2014)

Présentation de la version espagnole de l’ouvrage « Gestion juridique du risque médical » dans les cadres du IX Congrès Latinoaméricain de Droit Médical au cours duquel Me Alain Garay a prononcé deux conférences, d’un exposé devant le Conseil national de l’Ordre des médecins péruviens et d’une conférence de presse devant la presse péruvienne. Par ailleurs, Me Alain Garay est intervenu sur le sujet « Effets du changement climatique et protection juridique de l’état de santé », le 11 novembre 2014, au cours du séminaire international « Changement climatique et santé » organisé par l’Universidad Cientifica del Sur (Lima).